vendredi 11 mai 2018

Jura : les familles Devillard, Flambert et Dupuis rachètent le Domaine Rolet (Arbois)

Le départ à la retraite de Pierre Rolet permet aux familles Devillard, Flambert et Dupuis d’investir à parts égales dans le deuxième domaine indépendant du Jura.

Faute de succession familiale, les 65 hectares et 400 000 cols du domaine Rolet Père et Fils viennent d’être vendus à trois actionnaires : les familles Devillard, Flambert et Dupuis*. Partant à la retraite, Pierre Rolet va céder dans les prochains jours la direction générale du premier vignoble jurassien indépendant à l’œnologue Cédric Ducoté, l’actuel directeur export des domaines bourguignons Devillard. Devant rester indépendant et conserver ses équipes, le domaine Rolet Père et Fils rejoint les propriétés Devillard (400 000 bouteilles vendues annuellement, pour un chiffre d’affaires de 5,5 millions d’euros).

Enracinée dans le vignoble de Mercurey depuis cinq générations, la famille Devillard s’ouvre donc à de nouveaux horizons. Possédant le château de Chamirey (37 ha à Mercurey), ses domaines comptent aujourd’hui celui des Perdrix (15 ha à Prémeaux-Prissey, à proximité de Nuits-Saint-Georges), de la Ferté (5 ha à Givry) et de la Garenne (7 ha à Macon). Associés à parts égales, les autres actionnaires du domaine Rolet n’ont pas d’activité viticole, la famille Flambert possédant un groupe hôtelier à Paris (Holding Hôtelière de Paris), tandis que Franck Dupuis se spécialisant dans les équipements de sport de combat (Groupe Venum).

Fondé en 1942 à Arbois par Désiré Rolet, le domaine familial éponyme était dirigé par ses enfants Bernard, Guy, Éliane et Pierre Rolet. La gamme propriété témoigne de la diversité de la production viticole du Jura, allant des côtes du Jura blancs, rouges et rosés aux crémants, en passant par le vin jaune, sans oublier le macvin, les marcs et fines… Une diversité qui ne fait pas peur aux nouveaux propriétaires bourguignons du domaine. « Cette gamme nous apparaît même plus simple qu’en Bourgogne, où l’on a l’habitude des petites parcelles en petites productions » estime Amaury Devillard, copropriétaire des domaines éponymes.

Qui souligne qu’il n’est pas question de faire des vins à la bourguignonne, mais bien jurassiens. « Nous réfléchissions depuis des années à nous expatrier. Le Jura est aux portes de la Bourgogne. La palette des terroirs du domaine Rolet nous intéresse par sa fraîcheur, alors que les marchés cherchent des vins sur le fruit » conclut Amaury Devillard.

source : vitisphère
Résultat de recherche d'images pour "domaine rolet"

Languedoc : Gérard Bertrand reprend la gestion du Domaine de Céléyran

Le propriétaire du Domaine de l'Hospitalet à Narbonne et du groupe éponyme va restaurer le Domaine de Céléyran sitiué à Salles d'Aude au pied du massif de la Clape et à proximité de la winery de Gérard Bertrand.

Le domaine était inexploité depuis son rachat en 2009 par la région Languedoc-Roussillon pour en faire un parc d’activité. Mais le projet industriel s’est envolé. Gérard Bertrand promet d’investir 8 M€ dans les cinq prochaines années pour rénover la cave, la commanderie et les 138 ha dont la majeure partie en vignes à replanter (70ha). Le contrat repose sur un bail emphytéotique dont le loyer a été fixé à 15.000€, mais lié à une obligation d'investissements.

Le château Pech-Céleyran qui se trouve juste en face de la propriété du Conseil régional, n’est pas concerné par le contrat entre la collectivité et Gérard Bertrand. Ce domaine oenotouristique de renom exploite gîtes, chambres d'hôtes et salles de réception en complément de la culture de 96ha de vigne sur une superficie totale de 150ha.

source : VSB

Aude : vers une résurrection, enfin, d’un domaine viticole pillé

Etats-Unis : Lawrence Group rachète Heitz Wine Cellar (Napa Valley)

Heitz Wine Cellar, une des propriétés phares de la Napa Valley en Californie vient d'être vendue au géant de l'agribusiness américain Lawrence Group. La vente comprend les 200ha de vignes de la propriété, la winery et les installations de dégustation et d’accueil du public.

La propriété avait été créée en 1961 et produisait chaque année entre 35.000 et 40.000 caisses. Le montant de la transaction est estimé par la presse américaine à 147M€.

la vente a pu surprendre car la propriété était censée passer à la troisième génération de la famille Heitz. Mais celle-ci conserve la main sur la production du vin qui a assuré sa réputation : le cabernet-sauvignon qu'elle produit à partir des Vignobles Martha.

C'est la première incursion dans le monde du vin pour le groupe Lawrence, mais pas la dernière. Le vin est annoncé comme une nouvelle diversification de l'entreprise qui possède l'un des plus grands vergers de citronniers de Floride, des terres dans l'Illinois, le Missouri, l'Arkansas et le Mississipi mais est aussi propriétaires de banques.

source : VSB

SOLD: Heitz Cellar Winery |

Bordeaux : Bernard Magrez rachète le Château Lieujean

Cette propriété de 54 ha en AOC Haut-Médoc appartenait au groupe Advini. Ce dernier se désengage de ses actifs bordelais non prioritaires puisqu’il a aussi récemment vendu le château Plagnac (AOC Médoc).

Bernard Magrez va intégrer le foncier de Lieujean à celui de la Tour Carnet, son cru classé 1855, à deux pas. " Il s’agira de faire du second vin de la Tour Carnet. " Les crus classés du Médoc (comme ceux des Graves) ne sont pas tenus par une assiette foncière fixe : leurs propriétaires peuvent y intégrer à loisir des hectares achetés, à condition qu’ils se situent sur la même AOC (ici Haut-Médoc).

La Tour Carnet, avec 180 ha de vigne, est désormais le plus vaste cru classé du Bordelais, avec 900 000 bouteilles (2/3 en premier vin). L’homme prend pied aussi à Pomerol (1,5 ha ; 1 million d’€/ha), à Chateauneuf-du-Pape (1 ha) et bientôt en Géorgie.

source : Sud-Ouest

Résultat de recherche d'images pour "lieujean"

mardi 8 mai 2018

Muscadet : le groupe Saget rachète le Domaine de la Perrière

La rumeur bruissait dans le vignoble nantais depuis quelques mois. Elle est confirmée par les acheteurs. La famille Saget vient de reprendre un vignoble de 15ha à Clisson dans le Pays Nantais. Il s'agit du Domaine de la Perrière, une exploitation familiale pilotée par Christian Pineau.

Basé à Pouilly-sur-Loire, le groupe Saget La Perrière (hasard des noms...), développé par Jean-Louis Saget  est aujourd'hui piloté par ses deux fils Arnaud et Laurent. Il est présent tout au long de la Loire via l’acquisition de domaines dans la région sancerroise (Domaine Saget, Domaine de Terres Blanches), puis en Touraine (Domaine des Grandes Espérances) et en Anjou (Château de la Mulonnière et le Domaine Chupin). Avec cette nouvelle reprise, Saget aura achevé sa descente au fil du grand fleuve en misant  sur le renouveau du Muscadet, notamment via la valorisation par la reconnaissance de crus, ce qui est le cas à Clisson.

source VSB

Résultat de recherche d'images pour "la perrière muscadet"

Bordeaux : Jacky Lorenzetti rachète le château la Tour de Pez (Saint-Estèphe)

Passionné par les vins du Médoc, Jacky Lorenzetti vient d’y acheter une quatrième propriété, le château Tour de Pez en AOC Saint-Estèphe. Ce vignoble de 30 ha appartenait à la famille Bouchara depuis 1989.

Fondateur du groupe Foncia et président du club de rugby le Racing 92, Jacky Lorenzetti est entré dans l’univers du vin il y a tout juste dix ans, avec l’acquisition du château Lilian Ladouys, grand cru classé de Saint-Estèphe. En 2009 il achète château Pedesclaux, grand cru classé de Pauillac. Puis en 2013, il devient copropriétaire du château d'Issan, grand cru classé de Margaux, dont il acquiert 50% des parts  vendues par la famille Cruse. Jacky Lorenzetti est classé 123ème fortune de France selon Challenges, avec un capital estimé à 570 M€.

source : VSB

Résultat de recherche d'images pour "tour de pez"

Australie : Carlyle Group rachète Accolade Wines

Le fonds d'investissement Carlyle Group fait un chèque de 630 millions d'euros pour s'offrir Accolade Wine, principal producteur de vin australien et acteur majeur du marché anglais. C’est la conclusion d’un feuilleton de plusieurs mois qui avait d’abord laissé envisager l’entrée en bourse de l’entreprise, projet finalement abandonnée. 

Accolade Wine est né en 2011 quand le fonds d'investissement australien Champ Private Equity avait racheté 80% de la division Europe / Australie de Constellation Brands pour 235 M€. Depuis 2 ans, il cherchait à se retirer.

Carlyle rachète 100% d'Accolade Wine : les 80% de Champ et les 20 % que Constellation avait conservés. Outre ses positions au Royaume-Uni, Accolade Wine est très présent sur le marché chinois bientôt ouvert sans droits de douanes aux vins australiens.

source VSB

Résultat de recherche d'images pour "accolade wine"

vendredi 20 avril 2018

Afrique du Sud : Advini rachète Stellenbosh Vinyards

Déjà propriétaire des domaines l'Avenir (68 ha), le Bonheur (165 ha), et d'une participation majoritaire dans Ken Forrester Vineyards, AdVini duplique son modèle viticole en Afrique du Sud.

Stellenbosch Vineyards est un acteur majeur des vins Sud-Africains à l'international. Ses marques premium, Arniston Bay, Versus, Welmoed et la Collection sont commercialisées dans plus de 30 pays en Europe et en Afrique.
Stellenbosch Vineyards a su tisser un réseau dense et très qualitatif de sourcing dans les différents vignobles sud-africains et dispose d'outils de vinification, de conditionnement et de logistique très performants. Son activité et ses savoir-faire sont complémentaires de ceux d'AdVini South Africa et permettront au nouvel ensemble être désormais présent sur toute la chaîne de valeur pour mieux répondre aux besoins de tous les clients et distributeurs.

Cette reprise fait suite à la signature, en début d'année, d'un accord de distribution international qui portait sur les Amériques, l'Asie, le Travel-Retail et tous les pays à l'exception de l'Europe et de l'Afrique 
Sub-saharienne où Stellenbosch Vineyards, fort de son succès historique, gardera la maitrise de sa commercialisation en direct.

« Cette acquisition permet à AdVini de compléter son offre de vins d'Afrique du Sud sur le segment premium, avec des marques à vocation internationale qui répondent à la demande de nos clients distributeurs et consommateurs, le tout basé sur un modèle particulièrement respectueux de nos valeurs sociales et environnementales » déclare Antoine Leccia, PDG d'AdVini.

« AdVini est présent dans plus d'une centaine de pays grâce à son réseau commercial et marketing, proche de ses clients. Sa présence de longue date en Afrique du Sud avec ses propriétés super premium comme Ken Forrester, L'Avenir et Le Bonheur est un atout supplémentaire. Cette reprise est donc un relais de croissance formidable, idéal pour nos marques et notre modèle. Nous sommes tous fiers à Stellenbosch de rejoindre AdVini », déclare Eduan Steynberg, directeur général de Stellenbosch Vineyards.

En tant qu'acteurs majeurs des vignobles français et sud-africains, les deux partenaires accordent en effet une grande attention aux facteurs économiques, humains et environnementaux.

Stellenbosch Vineyards est membre de la SA Liquor Bottlers Association (SALBA), de l'Initiative pour le commerce éthique agricole (WIETA), des vins d'Afrique du Sud (WOSA) et de la Route des vins de Stellenbosch.

A propos de Stellenbosch Vineyards

Stellenbosch Vineyards est un important producteur et exportateur de vin situé au coeur de la pittoresque région viticole de Stellenbosch.
Passionné par le vin, engagé dans ses partenariats et fier de son riche patrimoine, l'histoire de Stellenbosch Vineyards remonte à 2004, lorsque la fusion des vignobles Stellenbosch et Vinfruco a eu lieu sur la ferme historique Welmoed, l'une des plus anciennes fermes proclamées du district de Stellenbosch.
Célèbre au niveau international pour ses marques premium et sa qualité de service, Stellenbosch Vineyards travaille en partenariat avec ses clients pour produire des produits innovants, de marque et de marque privée. Exportant 80% de son portefeuille dans plus de 30 pays à travers le monde, ses marques comprennent, The Flagship, Credo, Stellenbosch Vineyards, Four secrets, Welmoed, Infiniti, Arniston Bay, Versus et Infusions.

CA 2017 : 13.5 Millions €
                                           
A propos d'AdVini

Avec 2.333 hectares de vignobles, ancrés dans les régions viticoles les plus renommées, avec Ogier et son Clos de L'Oratoire des Papes à Châteauneuf-du-Pape, Antoine Moueix Propriétés avec Château Capet-Guillier à Saint-Emilion et le Château Patache d'Aux en Médoc Cru Bourgeois, le Domaine Laroche à Chablis, La Maison Champy en Bourgogne en Côte-de-Beaune, les Vignobles Jeanjean et le Mas La Chevalière en Languedoc, Cazes et son Clos de Paulilles en Roussillon, Gassier avec le Château Gassier et le Château de Roquefeuille en Provence Sainte Victoire, Rigal et Château de Chambert à Cahors, AdVini est l'acteur de référence sur les vins français de terroir.

AdVini est également présent en Afrique du Sud sur près de 200 hectares de vignes à Stellenbosch, avec L'Avenir, propriété oenotouristique, Ken Forrester Vineyards, Le Bonheur Wine Estate et Maison du Cap, et enfin au Chili, avec Viña Casablanca, propriété de 150 hectares en partenariat avec Santa Carolina.

Ses Maisons de Vins et Vignobles bénéficient d'une notoriété en constante progression et d'une reconnaissance qui leur permettent d'être exportées dans 106 pays.

CA 2017 : 250 Millions €

source : globenewswire

Résultat de recherche d'images pour "stellenbosch vineyards"

mardi 17 avril 2018

Bordeaux : les Vignobles Fayat rachètent le château Aney

La famille Raymond a vendu le château Aney aux vignobles Fayat. Cette propriété de 15 ha située à Cussac-fort-Médoc permettra de renforcer la production du château Clément-Pichon, cru bourgeois du Haut-Médoc. Clément-Pichon produit actuellement plus de 100.000 bouteilles, un volume insuffisant pour répondre à la demande du marché. L'intégration d'Aney devrait permettre de modifier son profil, avec un apport de cabernet-sauvignon faca à une dominante merlot. les vignobles Fayat sont également propriétaires du château La Dominique à Saint-Emilion et du château Fayat, né de l’union de trois propriétés à Pomerol.

source VSB

vendredi 13 avril 2018

Bordeaux : le Château de Lagorce racheté par un investisseur chinois

Nouvelle acquisition asiatique dans le vignoble girondin, avec l’objectif de fournir un groupe de production et de distribution de vins en Chine.

Propriété de 43 hectares de vignes en appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieur appartenant à la famille Mazeau depuis 90 ans, le château de Lagorce vient d’être vendu à la SCEA Degore, filiale d'un groupe chinois discret, qui ne souhaite pas être connu. Cette cession comporte le vignoble, le cuvier et les stocks du château de Lagorce.

Basé à Targon, le château de Lagorce était dirigé depuis 1985 par le vigneron Benjamin Mazeau, qui assurera le tuilage avec les nouveaux propriétaires. Directeur des investissements du groupe chinois, Monsieur Lin explique dans un communiqué avoir cherché « un vignoble avec une belle superficie pour augmenter notre production. Nous comptons distribuer les vins aux clients existants ainsi que par notre réseau de distribution en Chine. »

source : vitisphère