samedi 18 février 2017

Le groupe La Martiniquaise se renforce au capital de Marie Brizard

Peu avant son rebond financier, le groupe Marie Brizard Wine & Spirits (à l’époque Belvédère) s'était doté de deux actionnaires de référence. D'abord, le groupe Diana Holding qui acquit 17,31% du capital en 2014, puis le groupe Castel qui en prit 5,66% en 2015. Ces derniers tentèrent de prendre la main sur le conseil d'administration, ce qui créa une polémique. Dans le rôle du chevalier blanc, Jean-Pierre Cayard, Pdg de La Martiniquaise Bardinet, vint éteindre l’incendie en entrant au capital à hauteur de 6,8% via sa holding de tête, la Cofepp. Depuis lors, Diana Holding est redescendu sous les 15% et Castel sous les 6%, alors que la Cofepp ne cesse d'augmenter sa participation et a annoncé à l’AMF avoir franchi, le 8 février, le seuil de 20% du capital. Elle en détient en effet 21,89%, ainsi que 21,70% des droits de vote. Elle a par ailleurs d’ores et déjà informé l’AMF de sa volonté de poursuivre ses achats en fonction des conditions et opportunités du marché, sans toutefois vouloir prendre le contrôle du groupe, ce qui ne manquerait pas de soulever des problèmes de concurrence, car les deux entités possèdent respectivement les marques n° 1 et n° 2 en GMS du scotch whisky (William Peel et Label 5) et de la vodka (Poliakov et Sobieski). Fin 2015, Jean-Noël Reynaud, directeur général de MBWS, insistait sur le fait qu’« il n’y aura pas de synergies commerciales entre nous en France. En revanche, aux achats, qu’il s’agisse de matières sèches ou de scotch whisky, nous appliquerons la même démarche que celle d'Auchan et Système U, c’est-à-dire que nous négocierons de concert tout en restant concurrents ».

source : V&S News

Résultat de recherche d'images pour "la martiniquaise"

samedi 11 février 2017

Provence : Cap Wine rachète le domaine de La Cantarelle (Var)

Après 100 ha dans le Gers (Domaine de l'Herré) et une quinzaine dans le Douro avec deux quintas, Pascal Debon, Président de Cap Wine International, vient de racheter un vignoble de 130 ha dans le Var, au nord de Saint Maximin.

Le domaine de La Cantarelle appartenait à la famille Dieudonné (le père Claude étant l'ancien propriétaire du Domaine de Régusse). La fille Elodie continuera à s'occuper des vinifications et du vignobles avec le soutien de Cap Wine en matière de commercialisation.

Le domaine, avec son slogan "la Provence au féminin", produit 95% de rosé, décliné sur plusieurs appellations (principalement Côteaux Varois, mais aussi Côtes de Provence, Côteaux d'Aix et IGP Var) avec une partie négoce en achats de raisins sur pied.

source : VSB




Languedoc : Pierre Clavel rachète le domaine des Cinq Vents (Montpeyroux)

Figure emblématique de l’appellation Pic Saint Loup et de la Méjanelle, Pierre Clavel vient de faire l’acquisition, avec son épouse Estelle, du domaine des Cinq Vents à Montpeyroux (Hérault). « C’est un site exceptionnel de beauté que nous allons travailler avec nos fils Antoine et Martin. On peut y faire du Montpeyroux, de l’AOP Terrasses du Larzac ou bien du Languedoc » explique Pierre Clavel qui vinifie actuellement au Mas Périé sur la commune d'Assas. Ce domaine perché propose 16 hectares actuellement en culture et il était jusque là la propriété de Christopher Johnson-Guilbert. La maison Clavel produit, en année moyenne 150 000 bouteilles de vins bio livrées à 70% à l’export.

source : vsb

Résultat de recherche d'images pour "domaine des cinq vents"

Les Angles - Pyrénées : beau chalet à vendre

Une opportunité unique d’acquérir une propriété traditionnelle au cœur du domaine skiable des Angles, offrant une vue sur le lac de Matemale.

Situé dans une zone inconstructible, le site est unique et ne souffre d’aucuns vis-à-vis, garantissant un point de vue optimal sur le village des Angles et les montagnes pyrénéennes.

Avec ses deux terrasses, côté jardin et côté soleil, ce chalet propose sur 120m² et les différents niveaux : 2 chambres parentales et 2 chambres complémentaires et peut accueillir 10 personnes. Il dispose de deux salles de bains et deux toilettes.

De plein pied avec le jardin et sa terrasse arborée, et donnant sur un balcon-terrasse, l’espace de vie, regroupe sur un seul niveau : une cuisine ouverte et équipée, un espace salle à manger et un grand salon avec cheminée. L’ensemble du chalet est vendu meublé et équipé.

Le jardin est planté et arboré et dispose d’une réserve pour l’entreposage des matériels de ski et de montagne.

prix : 335.000€



 









Vaucluse : Didier Perréol reprend le Domaine de la Guichardière

Didier Perréol, président fondateur de la société Ekibio (75 M€ de CA) prendra en main, au 1er avril prochain la destinée du domaine de la Guichardière à Mondragon (Vaucluse). Il exploitera vingt-deux des trente hectares de vigne en appellation Côtes du Rhône, Côtes du Rhône Village et Massif de Uchaux. 

Arnaud et Isabelle Guichard, propriétaires et vendeurs de ce domaine exploité en biodynamie, continueront de « travailler » plusieurs parcelles d’une surface totale de huit hectares. « Nous avons la possibilité de développer ce domaine, au-delà de sa capacité actuelle de 100.000 cols. La magnifique bâtisse et ses dépendances deviendront un outil d’oenotourisme avec gîtes et chambres d’hôtes dans le sillage de notre hôtel de charme, du Château de Massillan qui se situe à dix minutes à peine de ce domaine » explique Didier Perréol qui souhaite développer un pôle d’accueil et de pédagogie autour du bio et de la biodynamie à quelques minutes seulement des sorties d’Autoroute de Bollène et d’Orange.

source : vsb

Résultat de recherche d'images pour "ekibio"

Bordeaux : Magali et Thibault Decoster rachètent le Château Candale (Saint Emilion)

Héritiers du groupe Legrand, Magali et Thibault Decoster, propriétaires du Clos des Jacobins et du Château La Commanderie, achètent le château Candale vendu par Jean-Louis Vicard qui l’avait acquis en 2009. Il y avait créé un restaurant bistronomique, L’Atelier de Candale, situé au milieu des vignes. Cette propriété qui produit 13 hectares de saint-émilion grand cru à Saint-Laurent des Combes va permettre à Magali et Thibault Decoster de diversifier leur offre et de développer l’oenotourisme, avec une personne dédiée à cette activité.

source : VSB

Résultat de recherche d'images pour "chateau candale"

vendredi 10 février 2017

Loire : le groupe Le Corre Morin racheté par Loire Propriétés

L’union de commercialisation Loire Propriétés vient d’acquérir le groupe Le Corre Morin qui possède trois domaines viticoles dans le Val de Loire.

C’est à l’occasion du Salon des vins de Loire qui se tient du 5 au 7 février que Loire Propriétés a annoncé la nouvelle. L’union de commercialisation qui représente quatre caves coopératives (Muscadet, Brissac, Chinon et Touraine, soit 210 000 hl pour 33 millions de bouteilles par an) vient de racheter le groupe Le Corre Morin implanté à Saint-Lambert du Lattay (Maine-et-Loire) qui dispose du domaine du Landreau (Anjou et Coteaux du Layon; 50 hectares), du domaine La Jalousie (Chinon ; 15 hectares) et le domaine La Chevalerie (Saint-Nicolas-de-Bourgueil ; 5 hectares). « Leur spécialité est la vente aux entreprises et aux particuliers. Il s’agit d’un business complémentaire aux marchés historiques de Loire Propriétés » indique Baptiste Fabre, responsable marketing de l’union de commercialisation. Ce rachat permet donc d’ouvrir et de travailler un nouveau circuit de distribution pour la structure. Et Loire Propriétés annonce que d’autres investissements devraient avoir lieu dans les prochaines semaines.

Investissements sur Le Caprice d’Inès
Sur le Salon des vins de Loire, l’union de commercialisation présente « Le Caprice d’Inès ». Lancée en rosé d’Anjou, elle sort désormais en Cabernet d’Anjou en format pouch et bouteille. "Cette AOC connaît un bon développement des ventes : + 4 % en volume en 2016 » note Baptiste Fabre. Loire Propriété annonce qu’elle va supporter de manière volontaire la marque « Le Caprice d’Inès » qui vise particulièrement les femmes et la distribution de proximité. Elle fait en effet partie du portefeuille stratégique de la structure. Et Baptiste Fabre de souligner : « la Loire est la deuxième région de production de rosé après la Provence. Il y a une vraie appétence du consommateur pour les rosés tendres et légèrement sucrés ». Loire Propriétés croit pouvoir surfer sur cette appétence. L’union de commercialisation y croit fort et sera présente au salon Pink ! à Cannes les 16 et 17 février. Et Baptiste Fabre d’indiquer : « nous montrerons à la Provence, que la Loire est aussi une terre de rosés ! »

source : vitisphère

dimanche 5 février 2017

Loire : le domaine du Landreau repris par les Caves de la Loire

Les Caves de la Loire ont repris l’exploitation du domaine du Landreau, soit 50 ha à Saint-Lambert du Lattay, auquel s’ajoutent 20 ha à Chinon. Les deux Scea deviendront des filiales de la coopérative angevine, interessée par le fonds de commerce exploité par les anciens propriétaires, constitué notamment de ventes en direct vers les dirigeants d’entreprises et les entreprises, via notamment le marché des cadeaux, pour un CA de 2,5 M€. La coopérative a également vu d’un bon oeil la possibilité de se doter d’un nouveau vendangeoir sur la commune de Saint Lambert et en finir avec son vieil établissement de Baulieu sur Layon à quelques km de là.

source : VSB

Résultat de recherche d'images pour "domaine du landreau"

Cognac : Bollinger prend le contrôle majoritaire de Delamain

La Société Jacques Bollinger (SJB) vient de renforcer sa position au sein de la Maison Delamain & Co., l’une des plus anciennes maisons de cognac (fondée au milieu du 18ème siècle), en devenant son actionnaire majoritaire. Elle était déjà dans la maison familiale depuis plus de 20 ans. Présente dans plus de 50 pays dans le monde, la Maison Delamain élabore des eaux-de-vie à partir de Grande Champagne, meilleur cru du Cognaçais, et s’est spécialisée dans les assemblages de très vieux cognacs sous la houlette du maître de chai Dominique Touteau, dans la maison depuis plus de 35 ans. Etienne Bizot, PDG de SJB, s’est réjoui de poursuivre l’aventure du groupe SJB à Cognac : « Nous allons chercher à conforter son positionnement en tant qu’artisan du Cognac sur les principaux marchés mondiaux ». Patrick Peyrelongue et Charles Braastad, actuels dirigeants et descendants directs du fondateur, James Delamain, restent dans la société »

source : VSB

Résultat de recherche d'images pour "delamain"

samedi 4 février 2017

Languedoc : Jacques Boyer rachète le Domaine de Coussat

Jacques Boyer, propriétaire du Domaine de la Croix Belle à Puissalicon, est le nouveau propriétaire du Domaine de Coussat, situé à Servian et constitué de 35ha de vignes en appellation Côtes de Thongue.

"Ce domaine nous permet de nous agrandir dans la même appellation et sur un terroir complémentaire, a commenté Jacques Boyer. Nous disposons désormais de plus de 140ha de vignes."

L'ensemble de la production est vendu en bouteilles soit près de 1 million de cols, dont deux tiers à l'export et le reste sur la marché français ; Jacques Boyer entend revenir à une répartition 50/50.

La production du Domaine de Coussat sera commercialisée sous le nom Domaine de Coussan, son nom d'origine.

source : V&S

Résultat de recherche d'images pour "domaine de la croix belle"