vendredi 19 janvier 2018

Languedoc : GCF rachète le Plan de l'Homme (Terrasses du Larzac)

Aussi petite que récente, la petite propriété languedocienne a suscité l’intérêt du premier vinificateur français. Qui investit autant dans une appellation émergente que dans le bio.

Début décembre 2017, les Grands Chais de France (GCF) sont devenus les nouveaux propriétaires du Plan de l’Homme, basé à Saint-Jean-de-la-Blaquière (Hérault). De ses 13 hectares de vignes bio en appellation Terrasses du Larzac, de son outil de production et de ses stocks en bouteille et en vrac. Cette vente a été conclue en seulement quelques mois. « La vente s’est déclenchée plus rapidement que prévue » reconnaît Rémi Duchemin, qui a fondé le Plan de l’Homme en 2009, et comptait développer la propriété une dizaine d’années.

Ayant pris plusieurs années pour vendre sa précédente propriété, le Mas Mortiès (11 ha en bio et en AOC Pic-Saint-Loup), Rémi Duchemin a donc anticipé et a été surpris par l’intérêt du groupe de négoce GCF. « La totalité du domaine en bio et la notoriété croissante des Terrasses du Larzac sont des éléments qui les ont intéressés. De nombreux négociants se sont installés dans l’appellation, l’arrivée de ce groupe est un point d’orgue » estime Rémi Duchemin. Avec 20 000 cols produits annuellement, la propriété reste petite face à la taille de GCF.

Reconnue depuis 2014 par la France et 2017 par l’Union Européenne, l’AOC Terrasses du Larzac s’étend sur 32 communes du nord de l’Hérault. D’après le CIVL, sa production moyenne est de 16 700 hectolitres par an, pour moins de 600 hectares exploités par une soixantaine de caves particulières et cinq caves coopératives.

source : vitisphère

Le Plan de l’Homme tire son nom du Plan de l’Om, lieu-dit marquant la présence d’un orme (om en en occitan).

samedi 6 janvier 2018

Spiritueux : Campari rachète le cognac Bisquit

Le groupe italien de spiritueux Campari a annoncé mercredi avoir signé un accord pour acquérir le cognac français Bisquit Dubouché et Cie au sud-africain Distell, pour 52,5 millions d'euros. La transaction, qui devrait être finalisée au premier trimestre 2018, inclut notamment le stock en maturation évalué à 33 millions d'euros et le site de production, a précisé le groupe dans un communiqué.

La société est propriétaire de la marque Bisquit Cognac, dont le siège se trouve à Cognac. Fondée en 1819 par Alexandre Bisquit, elle prévoit des ventes de quelque 9 millions d'euros en 2018, avec comme principaux marchés l'Afrique du Sud, la Belgique, les duty free et la Suisse.

Campari avait déjà racheté en France en juin 2016 la Société des Produits Marnier Lapostolle (SPML), qui fabrique le Grand Marnier, au terme d'une offre publique d'achat (OPA) valorisant l'entreprise 684 millions d'euros. Campari est propriétaire de plus de 50 marques, dont l'apéritif Campari, Aperol, la vodka Skyy et le whisky Glen Grant.

source : Reuters / Le Figaro
Résultat de recherche d'images pour "bisquit"

Bordeaux : le chinois Peter Kwok rachète le château Bellefont-Belcier (Saint Emilion)

Et de 7 ! L'homme d'affaire chinois Peter Kwok est devenu le propriétaire son 7e domaine domaine viticole en France, en rachetant le château Bellefont-Belcier, situé à Saint-Laurent des Combes, en Gironde.

Grand nom de Saint-Émilion, Bellefont-Belcier avait été le premier cru classé à être racheté par un industriel chinois en 2012. Cette propriété de 13,5 ha avait ensuite été revendue à un homme d'affaires chypriote en 2015.

Avec ce rachat, Peter Kwok possède désormais sept domaines, avec les Châteaux Tour-Saint-Christophe, Haut-Brisson, La Patache, Le Rey, et les Enclos Tourmaline et de Viaud. Né au Vietnam et basé à Hong-Kong, Kwok est un francophile affiché. Il fut d'ailleurs le premier investisseur chinois à acheter un domaine viticole dans sa totalité en 1997 (Château Haut-Brisson).

Le domaine sera géré par son entreprise, Vignobles K, dont l'équipe française s'occupe déjà de ses autres propriétés.

S'il n'y a pas de chiffres officiels sur le nombre de propriétés viticoles rachetées par des investisseurs chinois, les spécialistes s'accordent pour dire qu'il y en a 125 à 130, pour une surface de 3.500 hectares, indique Le Figaro. En 2015, les Chinois représentaient 47% des investisseurs étrangers dans le vin bordelais, suivis par les Belges (21%).

source : Boursorama

mercredi 3 janvier 2018

Bordeaux : Bernard Magrez rachète le Château le Sartre (Pessac-Léognan)

La Famille Perrin – Leriche, propriétaire du Château Le Sartre depuis 1981, a cédé sa propriété en AOP Pessac-Léognan au Groupe Magrez. Plantée en rouge et en blanc, la propriété a connu une nouvelle vie lorsqu'elle est sortie du giron de Château Carbonnieux en 2004. Sous la direction de Marie José et René Leriche, Château Le Sartre s’est rapidement distingué comme une figure montante de l’appellation.

Le Groupe Magrez, propriétaire de plusieurs crus classés dans le Bordelais, renforce sa présence dans l’appellation dans le sillage de l’emblématique Château Pape Clément.

source : Médicis Partners / Charles Traonouëz

Résultat de recherche d'images pour "le sartre"

mardi 26 décembre 2017

Suisse : Rimuss racheté par la société Davaz

Le producteur de mousseux Rimuss est racheté par l'entreprise viticole grisonne Davaz pour 3,7 mio CHF. Les 45 employés de la société schaffhousoise sont repris.

Le rachat a été bouclé juste avant Noël, a indiqué Davaz Holding vendredi dans un communiqué. Le groupe avait signé en octobre une déclaration d'intention en vue d'acquérir Rimuss.

L'entreprise explique le changement de propriétaire par un marché du jus de raisin et du vin de plus en plus disputé. Un cas de détournement de fonds, révélé au printemps dernier, a également conduit Rimuss à envisager une vente.

Un cadre de l'entreprise s'était mis une "somme importante" dans la poche avant de se dénoncer de lui-même à la police. L'enquête est toujours en cours, a précisé le ministre public de Schaffhouse.

Fondée en 1945 à Hallau), l'entreprise familiale Rimuss vend chaque année environ six millions de bouteilles de vin et de spécialités de jus de raisin. Elle est l'une des pionnières des boissons festives sans alcool. Davaz emploie pour sa part 50 personnes et réalise un chiffre d'affaires annuel de 32 millions de francs.

source : AWP Swiss News

Résultat de recherche d'images pour "rimuss"

lundi 11 décembre 2017

Etats Unis : le groupe Thiénot rentre au capital de Aventure Winery

Fin septembre 2017, le Groupe Thiénot a pris une participation dans L’Aventure Winery, un domaine viticole de référence situé à Paso Robles en Californie, dans le cadre d’un accord de partenariat avec son dirigeant-fondateur Stephan Asseo et l’associé de ce dernier, Dominique Méneret.

Situé à Paso Robles en Californie, sur un site exceptionnel, L’Aventure Winery est un domaine de près d’une cinquantaine d’hectares, dont 23 hectares de vignes en production. Le domaine est devenu depuis 1998, date de sa création par Stephan Asseo, une référence dans la région. L’excellent terroir sur lequel sont plantées les vignes et les talents de vinificateur de Stephan Asseo donnent des vins d’une très grande qualité, reconnus par les critiques. Les vins de L’Aventure Winery sont commercialisés principalement en direct à la propriété et auprès d’un club de membres. Ils sont également distribués aux États-Unis, en Europe et en Asie par la place de Bordeaux.

Créé en 1985, le Groupe Thiénot, dont l’actionnariat est familial, est l’un des leaders français en appellations Champagne et Bordeaux. Il compte aujourd’hui plus de 400 salariés, au service de 30 marques et 10 000 clients dans plus de 90 pays. Le Groupe réalise environ 200 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel. La stratégie du Groupe Thiénot repose notamment sur l’acquisition de marques de vins de références internationales, supportées par des réseaux de distribution expérimentés et solides. Le Groupe se définit comme une « Maison de Maisons » où l’individualité de chacun fait la richesse de l’ensemble.

Cette prise de participation du Groupe Thiénot dans L’Aventure Winery s’inscrit dans cette stratégie. Elle permettra aux deux parties de bénéficier de synergies offertes par leurs différents réseaux de distribution, notamment CVBG Maison de Grands Crus, située à Bordeaux et qui distribue déjà les vins de L’Aventure Winery sur divers marchés.

source : SODICA

Résultat de recherche d'images pour "laventure winery"

Etats Unis : un géant à plus de 10 milliards de $ de chiffre d'affaires...

C’est un géant de la distribution de vins, bières et spiritueux qui est en train de naître aux États-Unis depuis l’annonce, en début de semaine, de la fusion programmée de Republic national distributing company, avec ses 6,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires (5,54 Mrd€), et de Breakthru Beverage group, qui pèse 5,4 milliards de dollars de chiffre d’affaires (4,6 Mrd€). Les deux groupes emploient respectivement 9 000 et 7 000 personnes. Très actif sur le marché des acquisitions ces derniers mois, Breakthru Beverage a été créé en 2016 par la fusion de deux entreprises familiales : Charmer Sunbelt group et Wirtz Beverage group.

source : VSB

Résultat de recherche d'images pour "republic national breakthru merger"

Nouvelle Zélande : Brian Sheth rachète Pyramide Valley Vineyards

Le milliardaire américain Brian Sheth vient d’acquérir, avec sa femme, la winery Pyramide Valley Vineyards en Nouvelle-Zélande. Pour ce faire, ils auront fait un chèque de 8 M$ néo-zélandais (4,64 M€) aux propriétaires Claudia et Mike Weersing. Eux-mêmes avaient acheté la propriété en 1999 pour un peu plus d’un demi-million de dollars (290 000 €). Conduite en biodynamie, elle compte 2,2 hectares de vigne (pinot noir et chardonnay), au nord de Christchurch. Simultanément, le milliardaire a acquis une autre propriété en Central Otago, Lowburn Ferry. Brian Sheth s’était fait connaître en acquérant une maison à 38 M$ (32 M€) à Beverly Hills. Les investisseurs étrangers contrôlent aujourd’hui environ un tiers de la production de raisins de la Nouvelle-Zélande.

source : VSB

Résultat de recherche d'images pour "pyramidvalley vineyard"

lundi 4 décembre 2017

Loire : les Vignobles Féray rachètent le domaine Maison

Les Vignobles Feray ont acquis récemment le domaine Maison, à Sambin (Loir-et-Cher), en AOC Cheverny, suite au départ à la retraite de Jean-François Maison. Ce vignoble compte près de 80 hectares. La famille Feray possède en AOP Vouvray : le château Moncontour, le château de Montfort, les domaines de Vaugondy et du Petit Coteau (en viticulture bio), ainsi que le château du Coudray-Montpensier en AOP Chinon. Avec ce nouveau vignoble en AOC Cheverny, les Vignobles Feray s’étendent désormais sur près de 300 hectares. Le groupe est particulièrement présent en grande distribution et en CHR, avec sa marque château Moncontour en Vouvray effervescent. Il exporte également ses vins en Amérique du Nord, en Europe (Belgique, Royaume-Uni, Pays-Bas, Allemagne) et au Japon.

source : VSB

jeudi 23 novembre 2017

Espagne : Peralada rachète le groupe Chivite

Parti de l’Emporda en Catalogne, Peralada consolide aujourd’hui ses positions dans les autres vignobles espagnols. Dernière acquisition en date, le groupe Chivite, installé en Navarre et qui compte trois bodegas : Chivite, Gran Feudo et Viña Salceda. Le chiffre d’affaires de Peralada atteint désormais 60 M€ réalisé dans une centaine de pays.

Peralada avait déjà acquis des propriétés en Rioja comme Fin de Siglo. Cette année, Peralada avait aussi acquis les Cava Privat et Oliver Conti (en Emporda). Avec l’absorption du groupe Chivite, Peralada s’installe en Navarre, mais aussi à Rueda et en Ribeira del Duero. Le montant de la transaction n’a pas été révélé.

Chivite, lourdement endetté, était rentré dans le giron du projet Phoenix mené par les grandes banques espagnoles pour sauver les entreprises en difficulté. Les banques détenaient 80% du capital.

source : VSB


Résultat de recherche d'images pour "chivite"