lundi 17 juillet 2017

Cahors : les propriétés de la famille Rigal rachetées par le négociant Joyaux Fabre - Montmayou

Le négociant Hervé Joyaux Fabre et Pierre Montmayou, son associé, ont acquis ce 30 juin le château Saint Didier Parnac (1ère marque AOC Cahors au Québec), le Prieuré de Cénac et le château de Grézels, trois propriétés cadurciennes de la famille Rigal. Le bordelais et le lotois, fondateurs en 1993 de la bodega argentine Fabre Montmayou (300 hectares situés dans la région de Mendoza), mettent ainsi la main sur des domaines qui produisent globalement 350 000 cols de vin par an, sur 115 hectares. Ils deviennent ainsi les 2e producteurs de l’AOC Cahors. En plus de cette acquisition, les deux associés ont créé une maison de négoce, Latis, pour appuyer leur développement à l’export. Le prix de l’acquisition n’a pas été rendu public. Pour Rigal, cette cession intervient après celle, en 2013, de son activité négoce au groupe AdVini. Cette opération intervient après l’arrivée, en 2016, d’Altos la Formigas sur le terroir de Cahors.

source : VSB

Résultat de recherche d'images pour "rigal cahors"

dimanche 9 juillet 2017

Etats Unis : Diageo rachète Casamigos, la tequila créée par George Clooney et Rande Gerber

Le géant britannique des boissons alcoolisées Diageo a annoncé mercredi l’acquisition de la marque de tequila américaine Casamigos, pour la somme de 1 milliard de dollars (900 millions d’euros). Boisson haut de gamme, Casamigos a été créée en 2013 par l’acteur George Clooney et ses amis Rande Gerber - propriétaire de restaurants marié à l’ex-mannequin Cindy Crawford - et Mike Meldmann, un magnat de l'immobilier. L'opération devrait être finalisée au second semestre. Selon tes termes du contrat de vente, le groupe britannique devra débourser 700 millions de dollars, financés par de la trésorerie et de la dette, auxquels pourront s’ajouter 300 millions en fonction des performances de la société dans les dix prochaines années. Au cours de 2 dernières années, Casamigos a enregistré une croissance de 54% en moyenne de ses ventes. Autour de 170 000 caisses devraient être vendues d'ici la fin de 2017, contre 120 000 en 2016.

source : VSB

Résultat de recherche d'images pour "casamigos"

vendredi 30 juin 2017

Loire : Martin et Olivier Bouygues rachètent le Clos Rougeard

Martin et Olivier Bouygues choisissent un grand nom de la viticulture bio française pour compléter leur portefeuille des domaines viticoles en France.

Les frères Martin et Olivier Bouygues, qui possèdent déjà deux propriétés viticoles dans le Bordelais, ont acquis le domaine historique de Clos Rougeard, près de Saumur dans la vallée de la Loire, a-t-on appris vendredi auprès de Clos Rougeard.

Le domaine de 11 hectares, situé à Chacé (Maine-et-Loire), entre Tours et Angers, est mené en viticulture biologique depuis sa création, indique un communiqué de Clos Rougeard.

La reprise intervient après le décès en décembre 2015 de Jean-Louis Foucault, dit «Charly», ancien propriétaire du vignoble avec son frère Bernard, dit «Nady», huitième génération de viticulteurs installés sur le domaine.

Les frères Foucault sont connus pour avoir été «précurseurs dans la valorisation de l'agriculture biologique dès les années 1970» souligne la Revue du vin de France.

«Ils ont servi d'exemple à de nombreux viticulteurs en démontrant qu'il était possible de faire des vins bio d'exception, à une époque où cela n'allait pas de soi», ajoute la RVF en citant leur Saumur Brézé (blanc) et le Saumur-Champigny Le Bourg (rouge) qui «affole les compteurs de vente aux enchères».

Sur ce domaine, une parcelle de vigne est cultivée «depuis 1664 au moins», note la revue.
Ni le montage de l'opération, ni le montant de l'acquisition, qui s'est fait via la SCDM, holding personnelle de Martin et Olivier Bouygues, n'ont été rendus publics.

En matière viticole, les frères Bouygues possèdent aussi deux crus de Saint-Estèphe rachetés en 2006, le Chateau Montrose, une propriété d'environ 90 hectares, cédée par la famille Charmolüe, et le cru bourgeois Château Tronquoy-Lalande (30 hectares), un des plus anciens crus de Saint-Estèphe, acquis auprès de la famille Casteja-Texier.

source : Vitisphère
Résultat de recherche d'images pour "clos rougeard"

dimanche 25 juin 2017

Argentine : le chinois Yantai Changyu Pionner Wine rachète les bodegas Bethwines et Dos Andes

Le conglomérat alimentaire chinois Yantai Changyu Pioneer Wine a acheté 85% de la bodega Chilienne Bethwines, 8e exportateur de vin du pays transandin pour 36 millions d’euros. Par ricochet, la transaction inclut aussi l’achat de la bodega argentine Dos Andes (220 hectares) propriété du groupe chilien depuis 2012 qui dispose d’une capacité de 2,3 millions de litres ventilés entre 3 marques Calafate, El Chalten et Ruta 22. Cet investissement du holding asiatique qui possède déjà des propriétés en France, en Italie et en Nouvelle-Zélande, est le premier débarquement chinois dans la viti-viniculture argentine. Il ne sera sûrement pas le dernier après l’accord signé récemment entre l’Argentine et Alibaba pour la distribution en Chine des produits alimentaires argentins dont le vin.

source : VSB
Résultat de recherche d'images pour "bethwines"

Mexique : Pernod Ricard rachète le mescal Del Maguey Single Village

Le groupe français, n°2 mondial des Vins et Spiritueux (CA 2016 : 8,68 milliards d’euros), a annoncé mercredi la signature d’un accord pour une prise de participation majoritaire dans le Mescal Del Maguey Single Village, le producteur mexicain leader des mescals artisanaux (boisson alcoolisée élaborée à partir de l’agave). Le montant de l’opération, réalisée via la division New Brand Ventures de la filiale Pernod Ricard USA n'a pas été divugué.

Pernod Ricard élargit ainsi son portefeuille de marques avec un produit haut de gamme. Dixit Pernod Ricard citant l'International Wine & Spirits Research (IWSR), les ventes mondiales de mescal ont atteint un niveau record en 2015, à 80 millions de dollars. Les volumes ont bondi aux Etats-Unis de 279% entre200 5 et 2015. Del Maguey Single Village a été fondé en 1995 dans la région d’Oaxaca (Mexique) par l’artiste et entrepreneur Ron Cooper. L’accord stipule que l’équipe de direction et celles de production de Del Maguey demeureront inchangées.

source : VSB

Résultat de recherche d'images pour "mezcal del maguey"

Bordeaux : la famille Adamian rentre au capital de Bordeaux Traditions

Frédéric Bernard, fondateur de la maison de négoce bordelaise en 1981, en reste le gérant. Rappelons que Bordeaux Traditions réalise un chiffre d’affaires de plus de 12 M€ avec 1,5 million de cols vendus, dont 60% sur le marché des grands crus. La famille Adamian, fondatrice de Transamine, réalise une opération de diversification, son coeur de métier restant le négoce de minerais avec plus d’un million de tonnes commercialisées dans une trentaine de pays via ses 12 bureaux à l’international.

source: VSB

Afrique du Sud : Hans Von Staff-Reitzenstein rachète Stellenzicht Winery

Propriété de 220 ha, dont 89 plantées en vigne dans la région de Stellenbosch en Afrique du Sud, Stellenzicht Winery vient d’être racheté par le baron Hans Von Staff-Reitzenstein. Le montant de la transaction n’a pas été révélé mais il pourrait approcher les 9,84 M$ (8,8 M€) selon Wine Spectator. Cet achat vise notamment à sécuriser les approvisionnements en raisin de la winery Ernie Els - dont Hans von Staff-Reitzenstein est l’actionnaire majoritaire - et qui est sensiblement plus petite (78 ha) que Stellenzicht. Entré dans le monde du vin en 2015, l’industriel allemand Von Staff-Reitzenstein acquiert ainsi une position prééminente dans la région du Cap. L’équipe de la winery fondée en en 2000 par l’ancien golfeur professionnel sud-africain Els Ernie, rejoindra la nouvelle propriété en juillet mais le nom Stellenzicht reste pour deux ans encore entre les mains de l’ancien propriétaire, Lusan Holdings, le temps de solder les stocks restants. Lusan serait par ailleurs en train de mettre fin à son accord de partenariat avec Distell et souhaiterait vendre ses autres propriétés.

source : VSB

Résultat de recherche d'images pour "stellenzicht winery"

Loire : Terrena-Ackerman bien placé pour reprendre le Château de Sancerre

Selon le magazine V&S, le dossier le mieux placé pour reprendre le Château de Sancerre et ses cinquante-cinq hectares de vignes est celui du groupe coopératif Terrena, actionnaire majoritaire de la maison Ackerman. L'accord doit encore être validé lors d'une deuxième réunion de la Safer, puis par les commissaires au gouvernement, mais un énième retournement de situation (la propriété était annoncée comme vendue à l'assureur Generali il y a deux mois) est peu probable. La propriété a longtemps appartenu au groupe Marnier Lapostolle passé, il y a deux ans, entre les mains de Campari. Le groupe italien s’est ensuite séparé en quelques mois de tous ses actifs viticoles en Italie, au Chili et, aujourd'hui, en France, pour se concentrer sur les spiritueux. La maison Ackerman est très active en termes de croissance externe depuis 3 ans et ce serait sa première implantation physique en Centre Loire. L'arrivée d'un opérateur extérieur est toujours un événement sur le piton de Sancerre, d'autant qu'il fait suite au rachat, fin 2016, du Château de Thauvenay et de ses 18 ha en appellation sancerre par la maison Langlois-Chateau, via sa maison mère, le groupe Jacques Bollinger. 

source : V&S

Résultat de recherche d'images pour "chateau de sancerre"

samedi 17 juin 2017

Loire : Loire Propriétés et Jaillance s'associent pour développer une activité "fines bulles"

Les Caves de la Loire, groupe Loire Propriétés, la Coopérative Agricole du Pays de Loire et la société Jaillance ont racheté les sociétés SV-Pé et Marcel Louet, spécialisées dans l'activité de prestations de méthode traditionnelle, réalisées pour l'essentiel auprès de vignerons du Val de Loire, depuis le Nantais jusqu'à la Touraine en passant par l'Anjou et le Saumurois. Elles disposent de plusieurs sites d'élaboration, de stockage et de vinification situés à Puy-Notre-Dame (49), Vouvray (37), Rochecorbon (37) et Bourré (41). Ces prestations d'élaboration peuvent être réalisées sur les sites des sociétés ou directement chez les vignerons grâce à des unités mobiles. Elles élaborent chaque année environ 4 M de bouteilles en méthode traditionnelle en AOP crémant de Loire, saumur, vouvray, touraine et anjou, comme en mousseux de qualité, tels que les Fines Bulles Nantaises. Selon les partenaires, « cette opportunité ouvre des horizons nouveaux au groupe Loire Propriétés pour ce qui concerne le développement de ses marques et châteaux en bulles de la Loire », sachant que le groupe coopératif commercialise, à date, 0,5 M de cols de vins effervescents sur plus de 16 M de bouteilles, alors qu'il est producteur de 20 000 hl de vins de base pour effervescents. Quant à Jaillance, cet investissement lui permettra « à terme, de mettre en avant une gamme complète de fines bulles, avec l'arrivée prochaine à son catalogue d'une gamme complémentaire de vins effervescents de la Loire (crémant de Loire, saumur, vouvray) à sa marque ». Quant à la CAPL, elle « consolide son offre commerciale de prestations auprès des viticulteurs du Val de Loire, cœur de métier de SV-Pé et Louet, dont le développement sera poursuivi ».  

source : V&S News

lundi 5 juin 2017

Etats-Unis : Jackson Family rachète Brewer-Clfton

Jackson Family a mis la main sur Brewer-Clifton. C'est la troisième propriété spécialisée dans le pinot noir que Jackson Family achète en moins d'un an. Le montant de la transaction n'a pas été révelé. Elle porte sur la deuxième marque de la propriété, Diatom, 24 hectares de vignes et un contrat de location à long terme d’installations, winery et salle de dégustation situées à Lompoc en Californie. Ex-professeur de français, Greg Brewer avait fondé la propriété en 1996 avec Steve Clifton dans l’appellation Santa Rita Hills. Ils étaient parvenus à produire 10.000 caisses uniquement avec les raisins de la propriété. Greg Brewer restera cependant aux manettes de la vigne et de la vinification.

source : VSB

Résultat de recherche d'images pour "brewer clifton"

Australie : Treasury Wines vend Ryecroft à Seppeltsfield Wines

Treasury wine estates s’est séparée de la winerie Ryecroft dans la région de McLaren (Australie). C'est Seppeltsfield Wines qui en devient propriétaire. La vente, dont le montant est resté secret, a été conclue le 31 mars. Ryecroft winery a une capacité de production de 30 000 tonnes de raisin. Le vignoble du domaine compte 40ha qui porte les surfaces plantées détenues par Seppeltsfield Wines à 2 306 ha. Ryecroft winery a été fondée en 1888 par un pionnier nommé Frédérick Wilkinson. Seppeltsfield Wines a été créée en 2007 lors du rachat du domaine au groupe Foster par Warren Randall. Selon la presse australienne, ce dernier cherchait d'urgence des capacités de vinification et de stockage pour sa récolte 2017. Treasury wine estates avait interrompu la production à Ryecroft en 2014.

source : VSB

Résultat de recherche d'images pour "ryecroft winery"

Etats-Unis : Gallo rachète Stagecoach Vineyard (Napa)

Gallo a mis la main sur le prestigieux vignoble de Stagecoach dans la Napa Valley. La transaction comprend les terres, 526 ha dont 242 plantés en vigne. Selon Wine and Wine, l’achat comprend huit parcelles sont la valeur était estimée à 180 M$ mais le montant total de l’achat, l’ensemble des terres et les installations, n’a pas été rendu public. Jusqu’ici la propriété appartenait à Jan Krupp, il en avait fait l’acquisition en 1995 et avait tout défriché pour y planter de la vigne. Celle-ci se constituant rapidement une réputation flatteuse, il vendait du raisin à plus de quatre-ving-dix wineries des alentours, donc Gallo pour la Winery Louis Martini. Les discussions entre Gallo et Jan Krupp ont débuté en 2016 lorsque le groupe Gallo a racheté un des clients de Krupp, Orin Swift. Jan Krupp et son frère ont depuis annoncé à leurs clients historiques qu’ils avaient acquis une nouvelle propriété pour continuer à produire la marque qui porte leur nom.

source : VSB

Résultat de recherche d'images pour "stagecoach vineyards"